Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'équipe 2013/2014

- Marko JEVTOVIC n°44 

- Eric VARIN n°60

- Jesus CANTERO n°67

 - Can AKKUZU n°112

Classement

 

 

Equipes

Points

1

TT Saint Louis

6

-

  SPO Rouen

6

-

St Denis US 93

6
 

4

Morez Haut Jura

5

5

Nantes TTCNA

4

6

Metz TT

4  

7

Roanne LNTT

3

8

Pontault USM TT

2

-

Nice Cavigal TT

2

-

ALCL Gd Quevilly

2

Billetterie Pro B

 

Tarifs saison 2011/2012 Pro B

Jeunes – 12 ans

2 euros

Adultes

3 euros

Adhérents SPO (à jour de cotisation)

gratuit

Abonnement : 8 matchs à domicile

20 euros

Tarif groupe « club »

1 place offerte pour 10 personnes

Horaires des rencontres

Le 10/09 SPO / Pontault à 19h3O

Le 17/09 Roanne / SPO

Le 22/10 SPO / Morez à 19h30

Le 29/10 St Denis / SPO

Le 05/11 SPO / Grand Quevilly à 19h30

Le 19/11 Nice / SPO

Le 10/12 SPO / Metz à 19h30

Le 17/12 SPO / Nantes à 19h30

Le 14/01 ST Louis / SPO

Le 28/01 Pontault / SPO

Le 04/02 SPO / Roanne à 19h30

Le 25/02 Morez / SPO

Le 04/03 SPO / St Denis à 19h30

Le 18/03 Grand Queville / SPO

Le 01/04 SPO / Nice à 19h30

Le 13/05 Metz / SPO

Le 27/05 Nantes / SPO

Le 03/06 SPO / St Louis à 19h30

Partenaires

thillard & duhamel

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

28 mai 2013 2 28 /05 /mai /2013 15:14
Un derby sous tension
Dans ce derby, les enjeux sont différents. Le maintien de l’équipe de Guillaume Liot (à g) passe obligatoirement par une victoire tandis que les Rouennais de Guillaume Marais jouent pour rester dans la course à la montée en Pro A. Un match qui s’annonce très disputé
Dans ce derby, les enjeux sont différents. Le maintien de l’équipe de Guillaume Liot (à g) passe obligatoirement par une victoire tandis que les Rouennais de Guillaume Marais jouent pour rester dans la course à la montée en Pro A. Un match qui s’annonce très disputé

 

Dans ce derby, les enjeux sont différents. Le maintien de l’équipe de Guillaume Liot (à gauche) passe obligatoirement par une victoire tandis que les Rouennais de Guillaume Marais jouent pour rester dans la course à la montée en Pro A. Un match qui s’annonce très disputé.


A l’aller, les Grand-Quevillais avaient été dominés. Balayés sur le score de 4 à 0, ils n’avaient pas non plus gagné un seul set. Le match retour ne peut être que plus équilibré. Les deux entraîneurs, Guillaume Liot pour l’ALCL et Guillaume Marais pour le SPO Rouen livrent leurs réflexions avant de se retrouver autour de la table.


Ce derby est-il un match comme les autres ?
Guillaume Liot : « Ce match a une saveur particulière, très sympa à jouer. Nous voulons que ce soit une fête pour le « ping » haut-normand, et qu’il attire un nombreux public. Nous espérons être à la hauteur tant sportivement que pour l’organisation. En revanche, au vu de notre situation dans le championnat, nous l’abordons comme n’importe quel autre match. »
Guillaume Marais : « C’est un match forcément différent des autres car nous avons affaire à un club voisin, que nous respectons d’ailleurs beaucoup pour le travail qu’il accomplit. Nous espérons une mobilisation du public plus importante qu’à l’aller et que le match sera beau malgré l’enjeu. »


Quel est l’enjeu de ce derby pour votre équipe ?
G. L. : « C’est le maintien qui est en jeu pour nous. Nous sommes, je le redis, dans l’obligation d’aller décrocher deux bons résultats sur les deux derniers matches. Nous avons réalisé de bonnes choses sur Nice, Morez, Fontenay, mais nous avons manqué de réussite pour l’emporter. Ça va tourner à un moment ou à un autre. Pourquoi pas cette fois-ci. Nous ne sommes pas abattus, bien au contraire. »
G. M. : « Pour rester dans la course à la montée en Pro A, nous devons gagner. Nous espérons encore un faux pas de Caen sur Fontenay avant de le rencontrer à la dernière journée. Et puis, nous voulons préserver notre place sur le podium si nous ne réussissons pas à finir 2e pour monter. C’était notre objectif de départ. »


Quel regard portez-vous sur l’équipe adverse ?
G. L. : « Le SPOR a deux très bons joueurs, Jevtovic et Simoncik, même si Josef (Simoncik) fait preuve d’irrégularité. Il est cependant toujours capable d’élever son niveau de jeu. Marko, quant à lui, tourne à 71% de rencontres gagnées. C’est l’un des premiers performers de la division, il a un système de jeu difficile à manœuvrer. Eric Varin est l’un des meilleurs n° 3 de la Pro B, et Can Akkuzu n’a jamais déçu lorsqu’il l’a remplacé. »
G. M. : « Leur point fort, c’est l’homogénéité. L’équipe a trois joueurs sensiblement de même calibre, mais ils n’ont jamais joué au top au même moment. Chaque joueur a le bagage pour faire de belles performances. Je pense à Konstantinos Lagogiannis que je juge dangereux, mais surtout à Richard Vyborny, capable de battre n’importe qui. Je sais aussi que Quentin Pradelle monte en puissance. S’il joue, ce sera une découverte pour nous alors que Tang Si, on le connaît bien. »


Comment voyez-vous se dérouler ce derby ?
G. L. : « Nous n’avions pas été bons à l’aller. La situation nous impose d’être performants cette fois-ci, d’aller au combat, d’être vraiment acteur de notre destin. Je pense que mes joueurs sont en forme, je ne peux et je ne veux croire qu’en la victoire. »
G. M. : « Tout le monde nous voit gagner car à l’aller nous avions posé la main rapidement sur la rencontre. Chaque match est différent, alors je m’attends à une partie plus dure, plus équilibrée. Je vais miser sur un succès, mais c’est loin d’être fait. »

 

ALCL Grand-Quevilly - SPO Rouen, ce soir à 19 h 30 salle Bartlet.
Le derby entre l’ALCL Grand-Quevilly et le SPO Rouen de ce soir s’annonce intense. Les deux équipes ont une bonne raison de s’imposer.

Partager cet article
Repost0

commentaires