Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'équipe 2013/2014

- Marko JEVTOVIC n°44 

- Eric VARIN n°60

- Jesus CANTERO n°67

 - Can AKKUZU n°112

Classement

 

 

Equipes

Points

1

TT Saint Louis

6

-

  SPO Rouen

6

-

St Denis US 93

6
 

4

Morez Haut Jura

5

5

Nantes TTCNA

4

6

Metz TT

4  

7

Roanne LNTT

3

8

Pontault USM TT

2

-

Nice Cavigal TT

2

-

ALCL Gd Quevilly

2

Billetterie Pro B

 

Tarifs saison 2011/2012 Pro B

Jeunes – 12 ans

2 euros

Adultes

3 euros

Adhérents SPO (à jour de cotisation)

gratuit

Abonnement : 8 matchs à domicile

20 euros

Tarif groupe « club »

1 place offerte pour 10 personnes

Horaires des rencontres

Le 10/09 SPO / Pontault à 19h3O

Le 17/09 Roanne / SPO

Le 22/10 SPO / Morez à 19h30

Le 29/10 St Denis / SPO

Le 05/11 SPO / Grand Quevilly à 19h30

Le 19/11 Nice / SPO

Le 10/12 SPO / Metz à 19h30

Le 17/12 SPO / Nantes à 19h30

Le 14/01 ST Louis / SPO

Le 28/01 Pontault / SPO

Le 04/02 SPO / Roanne à 19h30

Le 25/02 Morez / SPO

Le 04/03 SPO / St Denis à 19h30

Le 18/03 Grand Queville / SPO

Le 01/04 SPO / Nice à 19h30

Le 13/05 Metz / SPO

Le 27/05 Nantes / SPO

Le 03/06 SPO / St Louis à 19h30

Partenaires

thillard & duhamel

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

29 juin 2010 2 29 /06 /juin /2010 17:57

Publié le samedi 05 juin 2010

 

 

 Les pongistes du SPO Rouen viennent de conclure une saison historique. Cinq des sept premières équipes sont montées à l'échelon supérieur. La première, vice-championne de France de Nationale 1 le week-end dernier à Cherbourg, accède au championnat professionnel pour la deuxième fois de son histoire. « Je savoure, jubile le président Dominique Fache. Dans une vie de président, on ne vit pas deux fois une saison comme celle-là. » Cette semaine, le club normand a validé ses choix pour 2010-11 avec un objectif : ne pas revivre l'échec de 1995-96, une re-descente immédiate chez les amateurs. « Le club a mis dix ans à rembourser les dettes, rappelle Fache. C'est pourquoi nous nous sommes attachés à recruter à moindre coût. »
Quelle equipe ?
Effectivement, le SPOR n'a pas fait de folies. Il faut dire qu'il comptait déjà dans ses rangs l'ancien international Eric Varin (n° 48 français) et le Chinois Li Yong (n° 89), deux ex-pensionnaires de Pro A et Pro B. Rouen s'est tout de même considérablement renforcé avec deux nouveaux joueurs. Principale recrue, le Serbe Marko Jevtovic (23 ans, 156e mondial), engagé pour deux ans et qui fera le déplacement uniquement pour les matches. « Il est de la génération de Mattenet (87e, Cery-Pontoise, le frère d'Audrey, licenciée à l'ALCL Grand-Quevilly) et Lebesson (131e, Levallois). On nous l'annonce meilleur. Je pense qu'il est un peu en dessous mais qu'il devrait pouvoir tourner à 75 % de victoires en Pro B et continuer à progresser », espère le président.
Autre arrivée, plus surprenante, celle du jeune Alexandre Robinot (416e mondial, 3e du Top 10 européen cadets), le frère de Quentin, champion d'Europe junior 2009. Agé de 14 ans, il sera junior 1re année en septembre. Son petit gabarit (31 kg !) et son talent en feront à n'en pas douter une attraction. Dans le cadre d'un accord conclu avec la fédération et les parents, le joueur évoluera presque uniquement en Pro B, en sachant que la priorité sera donnée aux sorties internationales programmées par le staff de l'équipe de France.
Quel Staff ?
On ne change pas une formule qui gagne. C'est pourquoi le SPOR conservera sur son banc Guillaume Marais, un entraîneur très impliqué dans la formation des jeunes, où l'épaulent Varin et Li. « Lors des longs déplacements, ils ne pourront pas entraîner le lundi et le mardi. Nous devrons donc trouver un moyen de les remplacer », avoue Fache.
Quelle salle ?
La réponse est évidente mais la question mérite d'être posée. En attendant le palais des sports, si Rouen n'envisage pas de jouer ailleurs que - « chez nous » - la salle Pélissier, située près du Jardin des plantes, les conditions de jeu posent clairement question. Pélissier, que le SPOR partage la section lutte de l'ASPTT et avec des scolaires, présente en effet un éclairage défaillant et un sol qui procure à la balle un rebond irrégulier sur la table. A l'échelon professionnel, on est à la limite de l'acceptable. « La ville nous a promis que l'éclairage serait réparé et opérationnel d'ici la rentrée, reprend Fache. C'est essentiel à la tenue d'un spectacle de cette qualité. Pour ce qui est du sol, nous devons encore réfléchir. »

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

M


bravo a la conceptrice de ce moyen decommunication je lis demes vacances et jesuis vraiment epate par contre ma photo est pas top je suis pas a mon avantage quand meme lol



Répondre
P


Longue vie au site du spo en PRO B et pourquoi pas en pro A. Un seul regret pour moi avoir des horaires de travail contraignants et une distance géographique trop importante  pour 
pouvoir les voir et les photographier comme par le passé car avec le spo le spectacle est toujours au rendez-vous !! et je ne vous parle pas des SUPPORTERS !!!  



Répondre