Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'équipe 2013/2014

- Marko JEVTOVIC n°44 

- Eric VARIN n°60

- Jesus CANTERO n°67

 - Can AKKUZU n°112

Classement

 

 

Equipes

Points

1

TT Saint Louis

6

-

  SPO Rouen

6

-

St Denis US 93

6
 

4

Morez Haut Jura

5

5

Nantes TTCNA

4

6

Metz TT

4  

7

Roanne LNTT

3

8

Pontault USM TT

2

-

Nice Cavigal TT

2

-

ALCL Gd Quevilly

2

Billetterie Pro B

 

Tarifs saison 2011/2012 Pro B

Jeunes – 12 ans

2 euros

Adultes

3 euros

Adhérents SPO (à jour de cotisation)

gratuit

Abonnement : 8 matchs à domicile

20 euros

Tarif groupe « club »

1 place offerte pour 10 personnes

Horaires des rencontres

Le 10/09 SPO / Pontault à 19h3O

Le 17/09 Roanne / SPO

Le 22/10 SPO / Morez à 19h30

Le 29/10 St Denis / SPO

Le 05/11 SPO / Grand Quevilly à 19h30

Le 19/11 Nice / SPO

Le 10/12 SPO / Metz à 19h30

Le 17/12 SPO / Nantes à 19h30

Le 14/01 ST Louis / SPO

Le 28/01 Pontault / SPO

Le 04/02 SPO / Roanne à 19h30

Le 25/02 Morez / SPO

Le 04/03 SPO / St Denis à 19h30

Le 18/03 Grand Queville / SPO

Le 01/04 SPO / Nice à 19h30

Le 13/05 Metz / SPO

Le 27/05 Nantes / SPO

Le 03/06 SPO / St Louis à 19h30

Partenaires

thillard & duhamel

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

6 octobre 2012 6 06 /10 /octobre /2012 09:31
Rouen perd son pari

Mis en confiance par la victoire de ses protégés face à Metz, Guillaume Marais l'entraîneur du SPOR avait décidé de prendre un risque face à Nice. Se passer des services du vétéran Eric Varin (n°70) pour faire confiance à Can Akkuzu (n°204) un novice. Un choix audacieux mais qui a finalement précipité (pour partie) la chute des Rouennais dans les Alpes Maritimes (défaite 4 à 2).
Car malgré un talent indéniable, le champion d'Europe juniors (2012) a perdu ses deux matches face à Madrid (n°72) et Geminiani (n°80). Pourtant, à l'issue de la rencontre, le technicien seinomarin ne regrettait pas son pari. « Si je prends un jeune (16 ans) et que je ne lui fais pas confiance, ça risque d'être difficile d'établir une relation avec lui. Alors évidemment, il est encore un peu tendre tactiquement, mais il n'a pas été ridicule et a fait preuve d'un excellent état d'esprit. Il s'est battu et a selon moi réalisé deux bonnes prestations. Alors évidemment je regrette d'avoir perdu face à Nice, mais absolument pas d'avoir titularisé Can parce que cette défaite elle ne lui est pas due. »

Simoncik déçoit
Mais plutôt à la faillite d'un des supposés leaders de la formation rouennaise, Josef Simoncik (n°27) : « Tout se passe bien lors du premier match puis, l'arbitre le sanctionne d'un point pour un mauvais service et derrière plus rien. Je me dis qu'il va se reprendre sur son second match mais là, il évolue sur courant alternatif, j'ai été obligé de m'énerver pour qu'il se re-concentre mais cela n'a pas suffi. »
Un mal récurrent chez le Tchèque puisque, face à Metz, il avait déjà connu les mêmes soucis : « Dès que quelque chose vient le perturber, il focalise dessus et il arrête de jouer. Il est friable mentalement pourtant, il va falloir que cela cesse car nous avons besoin de lui pour gagner. Là, il va avoir trois semaines pour travailler et se remettre dedans, j'espère que c'est seulement un mauvais passage. »
Car le SPOR ne pourra pas toujours compter sur un Marko Jevtovic imbattable (4 victoires) et lorsque celui-ci sera un peu moins à son aise, « Josef devra prendre le relais, parce que s'il ne le fait pas, nous serons en danger face à n'importe qu'elle formation de Pro B. »

A Nice, CPC Nice bat SPO Rouen 4 a 2
Jevtovic (SPOR n°42) bat Duranspahic (Nice n°57) 3 sets à 1 (10-12, 11-6, 11-8, 11-5) ; Geminiani (Nice n°80) bat Simoncik (SPOR n°27) 3 sets à 1 (5-11, 11-3, 11-6, 11-5) ; Madrid (Nice n°72) bat Akkuzu (SPOR n°204) 3 sets à 1 (12-10, 11-8, 8-11, 11-9) ; Duranspahic (Nice n°57) bat Simoncik (SPOR n°27) 3 sets à 2 (11-7, 5-11, 11-6, 7-11, 11-5) ; Jevtovic (SPOR n°42) bat Madrid (Nice n°72) 3 sets à 2 (10-12, 9-11, 11-8, 11-6, 11-4) ; Geminiani (Nice n°80) bat Akkuzu (SPOR n°204) 3 sets à 1 (9-11, 11-5, 14-12, 11-9).

Partager cet article
Repost0
2 octobre 2012 2 02 /10 /octobre /2012 15:20
Le SPO Rouen vise le doublé
Josef Simoncik, joueur indiscutable du SPO Rouen, n'ira pas à Nice pour faire de la figuration (photo Stéphanie Péron Jaume)

Josef Simoncik, joueur indiscutable du SPO Rouen, n'ira pas à Nice pour faire de la figuration (photo Stéphanie Péron Jaume)


Certes ils ne l'avoueront pas, mais dans un coin de leurs têtes les Rouennais pensent forcément à la montée en Pro A. Car lorsqu'on annonce une place dans les cinq premiers du classement comme objectif, c'est qu'on pense aussi qu'il est possible de faire partie des deux formations qui fêteront l'accession lors de la dernière journée de championnat le 4 juin prochain. Dans cette optique, la victoire face à Metz (4 à 1) a permis aux Seinomarins d'entamer la saison sur une bonne dynamique, il faut maintenant poursuivre dans cette voie mais surtout « enchaîner les succès. » Et dès ce soir face à Nice, une formation que Guillaume Marais (l'entraîneur) redoute d'autant plus que le SPOR ne se présentera pas dans la même configuration que lors de la première journée : « Ce sera à coup sûr un match difficile car nous allons jouer contre une formation homogène avec trois joueurs (Duranspahic n° 57, Madrid n° 72 et Geminiani n° 80) qui sont particulièrement durs à manœuvrer. Et puis de notre côté, nous avons décidé de prendre un risque sur cette rencontre et de ne pas reconduire l'équipe qui a battu Metz, la semaine passée. »

Akkuzu titulaire
Un choix qui a de quoi surprendre, à plus forte raison parce que c'est Eric Varin (n° 70) impressionnant face aux Lorrains (2 victoires) qui fait les frais de la réorganisation du SPOR :
« Mais, c'était prévu depuis très longtemps, on est quatre dans l'équipe avec deux joueurs indiscutables que sont Josef (Simoncik n° 27) et Marko (Jevtovic n° 42) après la troisième place se joue, entre moi et Can (Akkuzu n° 204). » C'est donc ce dernier qui sera titulaire face à Nice, une décision pleinement assumée par le technicien rouennais : « Ce n'est absolument pas une sanction par rapport à Eric qui a, en plus, très bien joué face à Metz. Mon but, s'est d'intégrer Can le plus rapidement possible à l'équipe afin qu'il prenne ses repères, mais ça va également nous permettre de savoir à quel niveau il se situe vraiment en Pro B. » Et pour éviter toute mauvaise surprise, Marais compte sur Simoncik et Jevtovic. « Les deux locomotives de l'équipe, qui seront chargées de déblayer le terrain et en cas de problème, de nous permettre d'assurer la victoire ou de ramener, au moins, le match nul. »
CPC Nice - SPO Rouen ce soir à 20 h à Nice.

Partager cet article
Repost0
21 juin 2012 4 21 /06 /juin /2012 11:10

le SPOR reste ambitieux

 

Déçus de la tournure prise par la saison dernière, qui a vu le SPO Rouen terminer 6e, les dirigeants du club seinomarin ont profité des départs d'Alexandre Robinot (Issy-les-Moulineaux, Pro A) et de Thomas Le Breton pour changer de stratégie. Car en recrutant Josef Simoncik (n°22, Angers, Pro A) afin d'épauler Marko Jevtovic (n°43) à la tête de l'équipe Guillaume Marais, le capitaine du SPOR, a modifié la structure et la hiérarchie de son effectif.
« Cette année nous n'avons certes pas été épargnés par les blessures, mais il y a également des déceptions au niveau sportif. A part Robinot, tous les autres joueurs ont à un moment ou à un autre joué en dessous de leur classement et concédé des défaites qui nous ont finalement coûté cher. Alors afin d'éviter ce type de contre-performance, nous avons tenté de trouver un joueur expérimenté, susceptible de nous apporter un vrai plus, c'est pour ça que nous avons choisi Simoncik. »
Le SPOR n'aura donc pas un (Jevtovic) mais deux leaders d'équipe la saison prochaine. « C'est un joueur qui sort d'une saison difficile car il a été blessé, mais il a été efficace en Coupe d'Europe, on peut donc légitimement espérer qu'il soit performant en Pro B. Ainsi nous aurons deux piliers et deux autres joueurs qui se battront pour être numéro 3. »

En position d'outsiders
Dans cette optique, le SPOR a recruté Can Akkuzu (Issy-les-Moulineaux) un joueur en devenir (15 ans) et qui sera en concurrence avec Eric Varin (n°68) pour la dernière place de titulaire. « La démarche, c'est de ne pas avoir une équipe 100 % étrangère comme cela peut se faire ailleurs, nous conservons toujours une place pour lancer un jeune Français. » Et pas n'importe lequel, puisque le néo-rouennais affiche déjà des états de service impressionnants. « Il est champion d'Europe junior, numéro 1 européen et français dans sa catégorie d'âge. Les gens vont vouloir le comparer à Robinot, mais c'est un joueur différent, il n'a pas les mêmes qualités de vitesse par exemple, mais il a d'autres atouts dans sa manche. Il est là pour progresser et j'espère qu'il nous apportera quelque chose rapidement. »
Car le technicien rouennais ne souhaite pas s'attarder trop longtemps en Pro B, l'objectif sera donc, une nouvelle fois, de terminer devant. « Mais, nous n'avons pas le plus gros budget de la division (NDLR : 160 000€) et le niveau moyen de chaque formation augmente, des équipes comme Morez ou Villeneuve seront, à mon avis, au-dessus. Rouen sera juste derrière, avec des clubs comme Metz ou encore Nice. Rien ne sera facile dans ce championnat, mais nous avons les moyens de faire quelque chose de bien. »

 

Imprimer Recommander Wikio Facebook twitter digg
Partager cet article
Repost0
16 juin 2012 6 16 /06 /juin /2012 12:57
Rebondir plus haut

Le SPO Rouen - Tennis de table fait parler de lui durant l’intersaison. Le club évoluera encore en Pro B l’an prochain, le deuxième échelon national, avec des ambitions intactes. Dominique Fache, son président, fait le point sur les transferts, la saison écoulée et les perspectives sportives.

 

Rouen Magazine : Quel bilan tirez-vous de la saison écoulée ?
Dominique Fache : "Nous avons terminé 6e du Championnat de France Pro B. L’objectif était de terminer sur le podium, mais nous avons dû faire face aux blessures successives de nos quatre meilleurs joueurs. Cela nous laisse quelques regrets car cette année, les trois premiers avaient l’occasion de monter en Pro A."

 

RM : Y a-t-il des mouvements de joueurs à signaler lors de cette intersaison ?
D.F. : "Oui, Alexandre Robinot nous quitte pour rejoindre la Pro A et le club d’Issy-les-Moulineaux. Pour le remplacer, nous avons recruté le meilleur cadet européen de l’année, Can Akkuzu, qui sera aussi le plus jeune joueur de Pro B puisqu’il n’a que 15 ans. Josef Simoncik, 140e joueur mondial, remplace Thomas Le Breton. Marko Jevtovic reste au club. Il sera vraiment intéressant de découvrir Can Azzuzu, de le voir évoluer au fil des mois."

RM : Quels sont les objectifs fixés aux joueurs pour la saison à venir ?
D.F. :"Nous visons le podium. Le championnat va compter six très bonnes équipes sur les dix, ça promet des rencontres spectaculaires. Ce que nous aimerions aussi, c’est jouer dans l’annexe du nouveau palais des sports. Ça reste un souhait, en attendant, nous évoluerons toujours au gymnase Pelissier."

 

http://www.rouen.fr/evenement/16515-rebondir-plus-haut

Partager cet article
Repost0
18 mai 2012 5 18 /05 /mai /2012 10:47
Rouen prend une claque

Décidément, cette saison restera dans les annales du SPO Rouen comme étant celle de tous les désagréments. Ayant appris lundi qu'Eric Varin (malade) ne pourrait pas effectuer le déplacement dans l'Orne, les dirigeants du SPOR se sont alors tournés vers la fédération pour récupérer Alexandre Robinot, qui prépare les championnats de France. En vain. « Le planning d'Alex était effectivement établi depuis mars, concède Marais, mais la fédé aurait pu faire un effort pour nous permettre de disputer ce match dans de meilleures conditions. »
Privé de ses forces vives, Rouen n'a évidemment pas pu lutter à armes égales avec le futur champion de France de Pro B. S'il reconnaît la défaite des ses troupes, le capitaine seinomarin a, par contre, bien du mal à accepter l'attitude des dirigeants d'Argentan. « Nous avons été accueillis comme des moins que rien, pour une histoire de raquette cassée qui remonte à l'année dernière. En championnat départemental on est mieux reçu que ça. »

Marais s'énerve
Mais Guillaume Marais est tout aussi véhément à l'égard des grands pontes de sa fédération. Deux décisions prises, cette semaine, par les instances de la FFTT sont à l'origine de son courroux. « D'abord ils refusent de libérer Alex et ensuite on apprend qu'il n'y aura pas deux, mais trois montées en Pro A cette saison. On nous dit ça à deux journées de la fin, alors qu'on sait depuis mars que Levallois ne continuera pas en Pro A l'an prochain. C'est une honte, ils devraient tous être virés, je suis dégoûté d'appartenir à cette fédé, nous avons un championnat professionnel géré par des gens qui ne le sont pas. Cette décision fausse toute la fin de saison. »

A Argentan, Argentan Bayard bat SPO Rouen 4 à 0

Merotohun (n°42) bat Jevtovic (n°43) 3 sets à 1 (11-8, 9-11, 11-8, 11-9) ; Toriola (n°34) bat Novarre (n°169) 3 sets à 0 (11-8, 11-4, 11-9) ; Krivosheev (n°82) bat Le Breton (n°58) 3 sets à 2 (11-6, 3-11, 10-12, 11-1, 11-9) ; Toriola (n°34) bat Jevtovic (n°43) 3 sets à 0 (11-8, 11-5, 11-7)

Partager cet article
Repost0
15 mai 2012 2 15 /05 /mai /2012 14:22

«Ne pas avoir de regrets»

 

 

Après un début de saison convaincant, le SPOR est peu à peu rentré dans le rang. Sixièmes du classement à seulement à deux journées de la fin du championnat, les hommes de Guillaume Marais espèrent pourtant encore accrocher le podium.

 


Le SPOR reste sur une série de six matches sans victoire. Quelle est l'ambiance à l'intérieur du groupe?
Guillaume Marais: «Il n'y a aucun problème, on sait très bien qu'il y a plein de paramètres à prendre en compte dans le sport de haut niveau et que cette saison nous n'avons pas été épargnés par les problèmes (blessures). Les résultats ne sont pas à la hauteur de nos espérances, mais nous continuons à travailler sereinement.»


Thomas Le Breton et Alexandre Robinot vont quitter le club en fin de saison. Cela influe-t-il sur leurs comportements?
«Nous sommes tombés sur des gens intelligents, alors même s'ils ne seront plus avec nous la saison prochaine cela ne change rien dans leur façon d'être. Ils ne lâchent rien.»


Vous n'êtes qu'à deux points de la troisième place. Croyez-vous que le SPOR peut encore terminer la saison sur le podium?
«Ça risque d'être difficile, mais en tant qu'entraîneur je me dois de tenir un discours positif et cohérent, donc de fixer un objectif aux joueurs. Et puis, cette 3e place peut très bien être qualificative pour la Pro A (NDLR: si refus de monter ou rétrogradation). Alors, il faut se battre jusqu'au bout pour ne pas avoir de regrets à la fin.»


Pas de regrets, mais n'y aura-t-il pas forcément de la déception?
«Evidemment, d'autant plus que nous avons multiplié les blessures. Du coup, les joueurs ne sont jamais parvenus à bien jouer tous en même temps et c'est sans doute ce qui nous coûte une meilleure place au classement. Là nous allons jouer deux matches intéressants (Argentan, Morez) il serait bien d'en gagner au moins un, pour finir la saison sur une bonne note.»
Argentan Bayard - SPO Rouen ce soir à 19h 30 à Argentan

Partager cet article
Repost0
14 mai 2012 1 14 /05 /mai /2012 18:58
ARGENTAN ROUEN pour le titre mardi 15 mai
MEROTOHUN, premier tombeur de JEVTOVIC cette saiso
MEROTOHUN, premier tombeur de JEVTOVIC cette saison
 
ARGENTAN ROUEN..Pour le titre!
Depuis un mois, Argentan a assuré son accession en Pro A. En effet, depuis son dernier succès à domicile face à St louis le 17 avril et lors d'une rencontre spectaculaire où les Ornais ont arraché une belle victoire après avoir été mené au score 2 à 0, Argentan peut savourer d'avoir atteint son objectif.
Ils ont d'ailleurs bien bizarrement fêté cette brillante saison en concédant leur première défaite le 1er Mai!!! La fête du travail.

Une soirée festive!
Un match nul pour fêter le titre.
Argentan avec 3 points d'avance sur ISSY les moulineaux et sa belle victoire 4 à 1 face à ces derniers a besoin d'un match nul lors de ses deux derniers rendez-vous de la saison.
Offrir à ces supporters, à domicile le titre 2012 serait le plus beau des scénarios!! Quoi qu'il en soit, le club fêtera la montée à l'issue de la rencontre avec repas à la salle et musique au programme.
les personnes souhaitant accompagner l'équipe lors de cette soirée devront s'inscrire auprès du club pour réserver.

Du beau monde!
Si Argentan pourra disposer de son effectif avec plusieurs des meilleurs "performers" du Championnat de Pro B, les adversaires Rouennais ont un superbe effectif avec l'international serbe Marko JEVTOViC, 3éme performer du championnat. L'international Junior et vice-champion de France 2012, Alexandre ROBINOT. Thomas LEBRETON, Champion de France junior 2009 et triple Champion D'Europe junior par équipes! Sans oublier le Bas-normand Eric VARIN.
Les spectateurs auront le plaisir de voir 2 qualifiés aux JO de Londres, TORIOLA et JEVTOVIC;

Enjeux
Si l'enjeu pour Argentan est connu, celui de Rouen l'est peut-être un peu moins. Mais les Rouennais savent que la 3éme place pourrait offrir un Billet surprise pour la Pro A du fait du non réengagement de Cestas et Levallois et de l'annonce effectuée très récemment aux clubs pros par la fédération qui rappelait qu'elle n'avait pas encore statué sur la composition de la Pro A suite à ce cas non prévu au règlement. Rouen étant à 2 petits points des 3éme peut à nouveau envisager de s'accrocher à cette éventuelle opportunité.
Partager cet article
Repost0
3 mai 2012 4 03 /05 /mai /2012 10:36

La série noire continue pour le SPOR

 

Tenus en échec à domicile par Nice (3 à 3) les Rouennais n'ont plus connu la victoire depuis deux mois. Une série noire qui n'entame pas l'optimisme de Guillaume Marais, l'entraîneur du SPOR.


Votre équipe a dû se contenter du match nul face à Nice, êtes-vous déçu ?
Guillaume Marais : « Le point positif, c'est le retour en forme de Marko (Jevtovic) qui s'est arraché lors de ses deux rencontres et l'aspect négatif c'est la perte de confiance de Thomas (Le Breton) qui n'arrive pas à se sortir de la spirale négative dans laquelle il est engagé depuis maintenant plusieurs semaines. »


Vous risquez, à ce rythme, de terminer le championnat dans le ventre mou du classement…
« Le classement ne correspond pas au niveau de l'équipe. Il faut tout de même rappeler que nous avons joué pratiquement un tiers de la saison sans leader (blessure de Jevtovic) et que nous n'avons eu qu'un seul joueur (Alexandre Robinot) à plus de 70% de victoires. Alors, le classement est logique, mais il aurait été différent si l'équipe avait été au complet durant toute la saison.»


On a pourtant aussi l'impression que mentalement les joueurs n'y sont plus, le ressort est-il cassé ?
« Non, il faut bien comprendre que ce sont des joueurs professionnels donc, ils ont tout intérêt à continuer à se battre, pour eux et pour l'équipe. Face à Nice, ils se sont dépouillés et ont fourni un bon match devant une salle qui, pour un 1er Mai, était très bien remplie. Les joueurs sont toujours concernés et continuent à jouer à 100% de leurs capacités car on peut encore accrocher cette 3e place. »

A Rouen, SPO Rouen et Nice CPC 3 A 3
Jevtovic (SPOR n°43) bat Zambori (Nice n°66) 3 sets à 2 (6-11, 11-13, 11-8, 11-6, 11-8) ; Peretti (Nice n°104) bat Robinot (SPOR n°77) 3 sets à 2 (6-11, 11-6, 12-14, 11-6, 11-8) ; Madrid (Nice n°72) bat Le Breton (SPOR n°58) 3 sets à 0 (11-6, 11-5, 11-9) ; Robinot (SPOR n°77) bat Zambori (Nice n°66) 3 sets à 1 (7-11, 11-9, 11-5, 11-3) ; Jevtovic (SPOR n°43) bat Madrid (Nice n°72) 3 sets à 2 (13-11, 7-11, 8-11, 11-3, 11-6) ; Peretti (Nice n°104) bat Le Breton (SPOR n°58) 3 sets à 1 (15-13, 3-11, 11-8, 11-4).

Partager cet article
Repost0
30 avril 2012 1 30 /04 /avril /2012 10:53
Rouen, c'est déjà demain

 Finis les rêves de podium et autres espoirs de montée, le SPOR termine l'année quasiment en roue libre sur le terrain. Dans les coulisses par contre, les dirigeants seinomarins continuent de s'activer.

Alexandre Robinot, le chouchou du public rouennais, évoluera à Issy-les-Moulineaux la saison prochaine (photo Jean-Marie Thuillier)

Alexandre Robinot, le chouchou du public rouennais, évoluera à Issy-les-Moulineaux la saison prochaine (photo Jean-Marie Thuillier)

Cinquièmes du classement alors qu'il ne leur reste plus que trois rencontres à disputer, les protégés du président Dominique Fache ont bien du mal à rester motivés. « C'est vrai que c'est un peu difficile pour eux en ce moment, mais, après deux matches moyens (Villeneuve, Fontenay) nous espérons une réaction de leur part face à Nice. Surtout, je pense que ça sera la dernière rencontre d'Alexandre Robinot à Pélissier. » Chouchou du public rouennais, le numéro 77 français a en effet décidé de retourner dans son club d'origine (Issy-Les-Moulineaux) afin de goûter, l'année prochaine, aux joies de la Pro A. « On aurait voulu le conserver, de nombreuses personnes venaient à la salle afin de le voir jouer. Mais, ses entraîneurs de l'INSEP souhaitaient qu'il évolue à un niveau supérieur pour pouvoir progresser. »

« Nous aurons une belle équipe »
Forts de ces certitudes quant à l'avenir d'un de leurs meilleurs éléments, les dirigeants du SPOR ont donc anticipé. « Très tôt, nous avons commencé à chercher de nouveaux joueurs, tout en sachant que Thomas Le Breton ne serait pas, quant à lui, conservé. L'idée, c'était d'avoir deux très bons joueurs plutôt qu'un numéro un et deux numéros 3. » Outre Marko Jevtovic qui disputera donc une nouvelle saison sous les couleurs du SPOR, les Seinomarins pourront compter sur Josef Simoncik (n°22 Angers) un pongiste particulièrement réputé. « Il était numéro 80 mondial en début d'année, mais une blessure est venue freiner sa progression. C'est toutefois une excellente recrue qui nous permettra, on l'espère, de pouvoir jouer un rôle intéressant en Pro B. » Un objectif raisonnable, surprenant pour un club qui, cette saison, ne cachait pas son envie de voir plus haut. « On fait avec les moyens du bord, nous aurons néanmoins une belle équipe puisque nous avons aussi recruté le numéro 1 européen cadet. » Can Akkazu arrive effectivement d'Issy-Les-Moulineaux, comme l'avait fait, en son temps, un certain Robinot. « C'est le même genre de pari qu'avec Alex, on espère qu'il réussira aussi bien que lui. »
SPO Rouen - Nice CPC, demain à 19 h 30, gymnase Pélissier à Rouen

Partager cet article
Repost0
18 avril 2012 3 18 /04 /avril /2012 10:24

Rouen n'y est plus

 

En match avancé de la 15e journée de Pro B, le SPOR s'est incliné face à Fontenay (4 à 2) jusqu'alors lanterne rouge du championnat. Une défaite qui a provoqué la colère de Guillaume Marais, l'entraîneur rouennais.

Guillaume Marais : « C'est irrespectueux vis-à-vis du public. Alors, il nous reste trois matches, dont deux à domicile, je veux qu'on les joue à fond pour finir sur une bonne note » (photo Jean-Marie Thuillier)

Guillaume Marais : « C'est irrespectueux vis-à-vis du public. Alors, il nous reste trois matches, dont deux à domicile, je veux qu'on les joue à fond pour finir sur une bonne note » (photo Jean-Marie Thuillier)

 

Que se passe-t-il au SPOR ? Qu'est donc devenue la formation qui, dans l'adversité (blessures) était parvenue à se hisser sur la troisième marche du podium de Pro B au sortir de l'hiver ? Disparue, envolée, à la place depuis deux mois, un ersatz incapable de remporter la moindre rencontre, pas même face au dernier de la classe. Alors pour Marais, c'en est trop. « Certes, nous avons joué sans Marko (Jevtovic) qui vient de se qualifier pour les jeux Olympiques, mais si on regarde les effectifs des deux équipes, il ne devait pas y avoir photo. J'avais d'ailleurs demandé aux joueurs que les classements parlent, c'est tout le contraire qui est arrivé. Seul Alex (Robinot), qui a priori est numéro trois sur le papier, s'est arraché, les autres… » Dans le collimateur du technicien rouennais, Eric Varin et Thomas Le Breton, deux joueurs bien loin de leur meilleur niveau, lundi soir. « Thomas n'avait pas joué depuis deux mois, on lui a donc proposé de jouer avec la N1, mais il a préféré s'abstenir pour éviter la blessure. Au final, il n'est pas dans le rythme et aligne deux contre performances. »

« C'est une honte »
Plus que les résultats, c'est surtout l'attitude des deux pongistes du SPOR qui a déplu. « Thomas s'est présenté à la table avec une raquette qui n'était pas prête, je suis désolé, lorsqu'on est professionnel, on doit savoir coller une raquette. Quant à Eric, c'est une grosse déception sur ce match, il y avait un manque de volonté évident. Je veux bien que le contexte soit un peu particulier puisqu'on a joué le lundi, mais ça n'excuse rien. C'est une honte, limite une faute professionnelle que de s'incliner, de cette façon, contre les derniers, surtout que nous avions déjà connu ça face à Metz. Je veux bien qu'on perde, mais en s'arrachant. » Or, force est de constater que depuis maintenant deux mois, la motivation semble avoir quitté certains joueurs du SPOR et c'est bien ça qui chagrine Marais. « C'est irrespectueux vis-à-vis du public mais aussi des partenaires du club. Alors, il nous reste trois matches, dont deux à domicile, je veux qu'on les joue à fond pour finir sur une bonne note. »

A Fontenay-sous-Bois,

US Fontenay bat SPO Rouen 4 à 2

Robinot (SPOR n° 77) bat Ben Ari (Fontenay n° 98) 3 sets à 0 (11-8, 11-5, 11-4) ; Hachard (Fontenay n° 107) bat Le Breton (SPOR n° 58) 3 sets à 0 (12-10, 11-8, 11-4) ; Bouloussa (Fontenay n° 162) bat Varin (SPOR n° 68) 3 sets à 1 (9-11, 11-5, 11-9, 11-7) ; Robinot (SPOR n° 77) bat Hachard (Fontenay n° 107) 3 sets à 2 (8-11, 9-11, 18-16, 11-7, 11-5) ; Ben Ari (Fontenay n° 98) bat Varin (SPOR n° 68) 3 sets à 2 (11-8, 5-11, 11-9, 9-11, 11-9) ; Bouloussa (Fontenay n° 162) bat Le Breton (SPOR n° 58) 3 sets à 1 (11-7, 11-5, 7-11, 11-5).

çA BOUGE AU SPOR
C'est désormais officiel, Thomas Le Breton et la coqueluche du public rouennais Alexandre Robinot n'évolueront plus sous les couleurs du SPOR l'année prochaine. Pour les remplacer, Marais a jeté son dévolu sur « Josef Simoncik (Angers n° 22) un Tchèque qui joue en Pro A cette saison et qui est à peu près du même niveau que Marko (Jevtovic). Et, Can Akkazu (Issy-les-Moulineaux) qui est numéro un européen chez les cadets, un joueur sans doute un peu moins fort qu'Alex, mais il a fallu faire avec les moyens financiers qui nous étaient alloués. Mais, on devrait avoir une équipe de qualité susceptible de se maintenir en Pro B. »

Partager cet article
Repost0