Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'équipe 2013/2014

- Marko JEVTOVIC n°44 

- Eric VARIN n°60

- Jesus CANTERO n°67

 - Can AKKUZU n°112

Classement

 

 

Equipes

Points

1

TT Saint Louis

6

-

  SPO Rouen

6

-

St Denis US 93

6
 

4

Morez Haut Jura

5

5

Nantes TTCNA

4

6

Metz TT

4  

7

Roanne LNTT

3

8

Pontault USM TT

2

-

Nice Cavigal TT

2

-

ALCL Gd Quevilly

2

Billetterie Pro B

 

Tarifs saison 2011/2012 Pro B

Jeunes – 12 ans

2 euros

Adultes

3 euros

Adhérents SPO (à jour de cotisation)

gratuit

Abonnement : 8 matchs à domicile

20 euros

Tarif groupe « club »

1 place offerte pour 10 personnes

Horaires des rencontres

Le 10/09 SPO / Pontault à 19h3O

Le 17/09 Roanne / SPO

Le 22/10 SPO / Morez à 19h30

Le 29/10 St Denis / SPO

Le 05/11 SPO / Grand Quevilly à 19h30

Le 19/11 Nice / SPO

Le 10/12 SPO / Metz à 19h30

Le 17/12 SPO / Nantes à 19h30

Le 14/01 ST Louis / SPO

Le 28/01 Pontault / SPO

Le 04/02 SPO / Roanne à 19h30

Le 25/02 Morez / SPO

Le 04/03 SPO / St Denis à 19h30

Le 18/03 Grand Queville / SPO

Le 01/04 SPO / Nice à 19h30

Le 13/05 Metz / SPO

Le 27/05 Nantes / SPO

Le 03/06 SPO / St Louis à 19h30

Partenaires

thillard & duhamel

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

15 novembre 2011 2 15 /11 /novembre /2011 09:57
Le SPO Rouen en reconquête

Torpillé par les blessures, le SPO Rouen ne se résigne pas et compte sur la venue de Villeneuve pour renouer avec la victoire et se relancer.

En l'absence de Marko Jevtovic, toujours en délicatesse avec sa cheville, Thomas Le Breton et les Rouennais devront se mettre au niveau pour avancer (photo Jean-Marie Thuillier)

En l'absence de Marko Jevtovic, toujours en délicatesse avec sa cheville, Thomas Le Breton et les Rouennais devront se mettre au niveau pour avancer (photo Jean-Marie Thuillier)

L'espoir n'aura été que de courte durée, de retour à la table la semaine passée en Nationale 1, Marko Jevtovic a préféré renoncer. Convalescent après sa blessure à la cheville, c'est depuis les tribunes que le Serbe regardera ses partenaires batailler face à Villeneuve. Une situation qui contrarie forcément Guillaume Marais, l'entraîneur du SPOR. « Il a effectué un test en N1 et désormais on sait qu'il ne peut pas jouer. Sa cheville est toujours fragile et ça ne sert à rien de vouloir forcer, aux autres joueurs désormais de se mettre au niveau pour que l'on puisse avancer. » Car sans leur numéro 1, les Rouennais ont calé, dans le jeu comme dans la tête personne n'est parvenu à se hisser au rang de leader providentiel. « Il va pourtant falloir que quelqu'un se dégage et joue ce rôle, insiste Marais. Nous avons absolument besoin d'un joueur qui tire l'équipe vers le haut. Sans quoi, quel que soit l'adversaire, cela risque de devenir difficile. »

« Casser cette spirale de défaites »
Car même si le SPOR s'apprête à recevoir deux fois de suite, rien n'indique que l'avantage du terrain soit un atout suffisant pour se défaire, ce soir, de Villeneuve et dans quinze jours de Fontenay. « Nous avions perdu 4-0 et 4-1 l'année dernière face Villeneuve, précise Marais. Autant dire que la partie est loin d'être gagnée. Ils ont conservé la même équipe avec des garçons qui s'entraînent deux fois par jour et un état d'esprit de guerrier. Mais, ils ne sont pas imbattables, c'est sur l'envie que tout va se jouer, à nous de répondre présent. » Après deux défaites consécutives, les Rouennais doivent faire le deuil Jevtovic et se serrer les coudes. « Il faut qu'on arrête de se dire que ce n'est pas possible sans Marko, au contraire, il faut se servir de ça pour hausser notre niveau de jeu. On doit casser cette spirale de défaites en battant Villeneuve, afin d'aborder sereinement la réception de Fontenay et un périlleux déplacement à Nice. »
SPO Rouen - Villeneuve,

ce soir à 19 h 30, à la salle Pélissier.

Partager cet article
Repost0
3 novembre 2011 4 03 /11 /novembre /2011 11:06
Le sort s'acharne sur le SPOR

 

Jamais, depuis la reprise du championnat, le SPO Rouen n'a pu aligner un effectif au complet. S'il en était jusque-là plus ou moins sorti indemne, face à Saint-Louis la sanction est tombée.
En effet, outre Jevtovic, dont l'absence était annoncée, la soirée commence par la blessure au dos de Thomas le Breton durant l'échauffement. Guillaume Marais doit à nouveau composer avec un groupe fortement diminué. Dans ces conditions bien débuter la rencontre devient primordial. Mais à l'image de ce qu'il fait depuis quelques semaines, Eric Varin (n°57) s'incline devant Juzbasic (n°45) non sans avoir bataillé. Dans la foulée, Delobbe (n°95) profite d'un Thomas Le Breton (n°66) amoindri pour corser l'addition (2-0). Dos au mur, les Normands se remobilisent et Alexandre Robinot (n°92) parvient à les relancer au terme d'une partie marathon. A cet instant rien n'est encore joué. « Alex sort un gros match techniquement et tactiquement, du coup on se remet à croire que le nul est à notre portée. »

Varin trop court
Un espoir de courte durée puisque juste après la pause, Juzbasic ne fait qu'une bouchée de Le Breton pour remettre son équipe sur la voie du succès. Le sort du SPOR dépend donc à nouveau d'Eric Varin. Mais fatigué et en manque de confiance, l'actuel numéro un rouennais cède face à Rogiers (n°64) emportant dans sa chute l'ensemble de son équipe. « Je n'aime pas trop parler de malchance, mais là ça commence à faire beaucoup, déplore Guillaume Marais. Déjà sans Jevtovic c'était compliqué, mais avec Le Breton amoindri c'était une mission impossible. Certes on peut regretter le match d'Eric sur Rogiers car s'il l'emporte la dernière rencontre est à notre portée mais, sans jus, il a explosé sur la fin. C'est dommage, on avait commencé la saison avec deux victoires mais cette série de blessures est venue casser notre bonne dynamique. Il va falloir faire preuve d'orgueil pour se relancer. »

A Saint-Louis, TT Saint-Louis bat SPO Rouen 4 a 1

Juzbasic (Saint-Louis, n°45) bat Varin (SPOR, n°57) 3 sets à 2 (11-8, 11-13, 7-11, 13-11, 11-9) ; Delobbe (Saint-Louis, n°95) bat Le Breton (SPOR, n°66) 3-1 (11-8, 11-8, 7-11, 11-9) ; Robinot (SPOR, n°92) bat Rogiers (Saint-Louis, n°64) 3-2 (6-11, 11-8, 11-7, 8-11, 15-13) ; Juzbasic (Saint-Louis, n°45) bat Le Breton (SPOR, n°66) 3-0 (12-10, 11-8, 11-6) ; Rogiers (Saint-Louis, n°64) bat Varin (SPOR, n°57) 3-1 (11-9, 12-14, 11-5, 11-3).

Partager cet article
Repost0
1 novembre 2011 2 01 /11 /novembre /2011 10:48
«On y va pour gagner»

Frustrés par la défaite concédée la semaine passée face à Issy-les-Moulineaux, les pongistes du SPOR sont particulièrement remontés. A l'image de leur capitaine Guillaume Marais, les Rouennais compte sur leur déplacement à Saint-Louis pour se relancer.


La semaine d'entraînement a-t-elle permis d'effacer la déception engendrée par la défaite face à Issy?
Guillaume Marais: «Pas tout à fait, la déception demeure puisque nous n'étions pas au complet. Le score est sévère (4 à 1) et nous laisse un goût d'inachevé, car avec Marko Jevtovic, je reste persuadé qu'il y avait moyen de beaucoup plus les perturber. Au final, je retiendrai surtout la bonne rentrée d'Alex Robinot et le retour en forme d'Eric Varin.»


Pourtant aucun de ces deux joueurs ne semble encore au maximum de ses capacités?
«Il faut du temps. Eric Varin a mis plus d'un mois à se défaire d'un virus qui l'a vraiment handicapé, du coup il n'est pas encore à son maximum. Mais il a fait plusieurs bons matches en N1 et il ne lui manque plus qu'une victoire en pro B pour se relancer. Alexandre Robinot a joué cette semaine en Allemagne et ça s'est très bien passé.»


Avec le retour de Jevtovic, vous allez enfin pouvoir aligner une équipe au complet?
«Ce n'est vraiment pas sûr, l'incertitude demeure quant à l'état de santé de Marko. Il n'y a aucune raison de précipiter son retour, surtout si c'est pour qu'il se blesse de nouveau dans la foulée. C'est frustrant, mais contrairement à la saison passée, nous avons un groupe homogène qui doit nous permettre de gagner, y compris dans la difficulté.»


Dans ces conditions, quel objectif avez-vous fixé à vos joueurs avant d'affronter Saint-Louis?
«Nous y allons pour gagner et au pire pour prendre le match nul. Maintenant, on sait que Saint-Louis est une équipe de qualité qui connaît bien la Pro B.Leur leader (Juzbasic) est un joueur qui peut nous poser des problèmes et les deux (Perry, Rogiers) qui viennent derrière sont également des joueurs talentueux. Mais nous avons les arguments pour nous imposer.»


Saint-Louis - SPO Rouen, ce soir à 19h30.

 

Live à suivre sur : http://www.ludoping.net/

Partager cet article
Repost0
30 octobre 2011 7 30 /10 /octobre /2011 18:27

Voici le lien de quelques vidéos de notre Pro B.

Ces vidéos sont réalisées par Alexis ZIKRIA

 

Résumé du match Rouen / Issy les Moulineaux

http://youtu.be/enFn-1J5Fco

 

  D'autres vidéos à voir sur Youtube : Chaine de alexis92130

 

Partager cet article
Repost0
27 octobre 2011 4 27 /10 /octobre /2011 11:48
Rouen perd la tête

Privés de leur leader Marko Jevtovic, les Rouennais se sont logiquement inclinés (4-1) face à Issy-les-Moulineaux désormais seul leader du championnat.

Thomas Le Breton et les Rouennais n'ont rien pu faire face à la supériorité d'Issy-les-Moulineaux (photo Jean-Marie Thuillier)

Thomas Lebreton et les Rouennais n'ont rien pu faire face à la supériorité d'Issy-les-Moulineaux (photo Jean-Marie Thuillier)

 

Décidemment le sort semble s'acharner sur les pongistes normands, puisqu'après Alexandre Robinot (blessure au pied) et Eric Varin (virus), c'est Marko Jevtovic (n°47) qui à l'entame de la troisième journée manque à l'appel. Un coup du sort rédhibitoire pour les plans de Guillaume Marais, le capitaine du SPOR. « Marko est en phase de reprise après une blessure à la cheville, cela aurait été risqué de le faire jouer. Evidemment cela modifie fortement notre stratégie face à Issy. »
Promu numéro un en l'absence de son partenaire serbe, Eric Varin (n°57) ouvre les hostilités face à Angles (n°137). Dans une salle comble, le vétéran rouennais peine à trouver ses repères avant de se reprendre pour pousser son adversaire à la belle. Mais fatigué par son retour express, le « diesel » local cède dans les ultimes instants d'une rencontre acharnée. Groggys par cette défaite initiale, les Rouennais sont dans les cordes et Alexandre Robinot (1-3) puis Thomas le Breton (0-3) subissent la furia isséenne.

Robinot sauve l'honneur
Trois à zéro, l'incrédulité et la frustration seinomarines sont palpables, lorsque les joueurs regagnent les vestiaires pour la traditionnelle pause de quinze minutes. De retour à la table Alexandre Robinot (n°92) accélère, plus agressif que lors de sa première sortie face à Chen (n°34), le feu follet du SPOR se débarrasse facilement d'Angles en quatre petits sets. Le public se prend à rêver mais Lorentz (n°68), intouchable mardi soir, met fin aux espoirs des supporters en exécutant l'infortuné Varin (0-3). Rouen s'incline pour la première fois de la saison, non sans regrets. « La défaite d'Eric Varin face à Angles nous met dans une position délicate, soupire Marais. Car on sait que derrière on a deux rencontres qui ne nous sont pas favorables. Maintenant, Eric n'est pas payé de ses efforts car il s'incline 13-11 dans le dernier set en ayant fait un bon match. Reste qu'on a pas pu jouer notre carte à fond puisque notre numéro 1 (Jevtovic) était blessé, avec lui, je pense que la donne aurait été différente. »

A Rouen, Issy-les-Moulineaux bat SPO Rouen 4 a 1

Angles (Issy, n°137) bat Varin (SPO Rouen, n°57) 3 sets à 2 (11-5, 11-6, 8-11, 5-11, 13-11) ; Chien An Chen (Issy, n°34) bat Robinot (SPOR, n°92) 3 sets 1 (11-6, 5-11, 11-7, 11-5) ; Lorentz (Issy, n°68) bat Le Breton (SPOR, n°66) 3 sets à 0 (11-9, 12-10, 11-8) ; Robinot (SPOR, n°92) bat Angles (Issy, n°137) 3 sets à 1 (6-11, 11-4, 11-7, 11-6) ; Lorentz (Issy, n°68) bat Varin (SPOR, n°57) 3 sets à 0 (11-9, 11-8, 11-8).

Partager cet article
Repost0
25 octobre 2011 2 25 /10 /octobre /2011 12:01
Duel au sommet

Après un mois de trêve internationale, le SPO Rouen retrouve le championnat avec la réception d'Issy-les-Moulineaux. Une rencontre dont Guillaume Marais, l'entraîneur seinomarin, attend beaucoup.

Remis de blessure, Alexandre Robinot sera un atout supplémentaire ce soir pour les Rouennais (photo Stéphanie Jaume)

Remis de blessure, Alexandre Robinot sera un atout supplémentaire ce soir pour les Rouennais (photo Stéphanie Jaume)

 

Il risque d'y avoir du sport ce soir au gymnase Pélissier, puisqu'avec la venue d'Issy-les-Moulineaux, c'est tout simplement le favori du championnat qui s'invite à la table rouennaise. Une confrontation entre ténors de la Pro B qui ravit Guillaume Marais, le technicien du SPOR. « C'est sans doute la formation la plus forte du groupe que nous allons affronter. L'idée c'est d'essayer de faire un bon match face à une grosse écurie. » Il faut dire qu'avec des joueurs de la trempe de Dorin Vasile Calus (n° 33) ou encore du Chinois Chen Chien-An (n° 34) l'effectif isséen a fière allure. « C'est une équipe qui progresse, poursuit Marais, avec des leaders qui font de très bons résultats depuis le début de saison. Ce match va nous permettre de savoir où nous en sommes après cette coupure. » Une pause salvatrice qui a permis aux Rouennais de se ressourcer (Eric Varin) de soigner les blessures (Alexandre Robinot) et autres pépins physiques (Thomas Le Breton).

Le retour du prodige
C'est donc avec un groupe au complet que le SPOR va se présenter face aux Franciliens, une première cette saison. « Alex Robinot a rejoué, explique le capitaine normand, il sera là ce soir mais c'est toujours difficile de retrouver le rythme lorsqu'on a été blessé. J'attends surtout qu'il se maîtrise car son plus gros adversaire c'est lui. Maintenant, son retour est un atout de plus pour nous. » Une solution supplémentaire, qui ne sera pas de trop, dans la mesure où Eric Varin, perturbé par un virus, n'a pas eu son rendement habituel durant les deux premières sorties rouennaises. De quoi rendre la vie de Marais un peu plus tranquille. « C'est vrai que nous n'avons pas été épargnés par les blessures et que ça n'a pas été facile. Mais, maintenant que nous sommes de nouveau au complet, l'idéal serait d'être sur le podium au moment des fêtes de Noël, cela permettrait d'avoir une fin de saison intéressante. »
SPO Rouen - Issy-les-Moulineaux, ce soir à 19 h 30, gymnase Pélissier à Rouen.

Partager cet article
Repost0
24 octobre 2011 1 24 /10 /octobre /2011 17:37
Partager cet article
Repost0
24 octobre 2011 1 24 /10 /octobre /2011 17:28

 

Partager cet article
Repost0
29 septembre 2011 4 29 /09 /septembre /2011 13:19
Le SPOR répond présent

En s'imposant devant Metz à l'issue d'une rencontre savamment maîtrisée, le SPO Rouen a confirmé ses bonnes dispositions actuelles. Avec deux victoires en deux matchs, les protégés de Guillaume Marais réalisent un excellent début de saison.

Comment s'est déroulée la rencontre?
Guillaume Marais: «Plutôt bien, on s'attendait à un match difficile, c'est ce qui s'est passé. Nous savions que pour gagner Marko Jevtovic devait réaliser de grosses performances, c'est ce qu'il a fait, avec notamment un second match quasiment parfait face à Zsymanski. Je suis déçu pour Eric Varin qui a manqué de rythme face à des adversaires de qualité, mais Thomas Le Breton a su compenser en réalisant à nouveau deux très bonnes prestations.»


Pensez-vous qu'avec le retour d'Alex Robinot, le SPOR ait les moyens de viser le titre?
"Notre objectif initial reste le maintien, après c'est sûr que nous avons une équipe qui peut nous permettre de viser le haut du tableau. Mais, l'idée principale c'est de faire une saison meilleure que la précédente, jouer la 6e ou 7e place ne nous intéresse pas. Cela étant, nous n'avons pas encore joué les grosses formations, alors il ne faut pas s'enflammer."


Vous attendiez-vous à pareil début de championnat?
«On espère toujours bien commencer, nous avons une équipe de qualité avec un leader (Jevtovic) qui a répondu présent et un Thomas le Breton qui a également fait d'excellentes choses. Par ailleurs, j'ai vraiment apprécié l'état d'esprit du groupe lors de ces deux rencontres. Je considère que pour le moment nous avons fait le boulot, du coup, cela nous permet d'avoir une belle affiche, dans un mois, face à Issy-Les-Moulineaux.»

A METZ, SPO ROUEN BAT TT METZ 4 A 2

Zsymanski (TTM, n°42) bat Varin (SPOR, n°57) 3 sets à 0 (12-10, 11-3, 12-10); Jevtovic (SPOR, n°47) bat Landrieu (TTM, n°205) 3-0 (11-8, 11-6, 12-10); Le Breton (SPOR, n°66) bat Saive (TTM, n°61) 3-1 (10-12, 11-6, 11-9, 11-8); Jevtovic bat Zsymanski 3-0 (11-8, 11-9, 11-6); Saive bat Varin 3-0 (13-11, 11-7, 15-13); Le Breton bat Landrieu 3-2 (11-2, 11-8, 9-11, 9-11, 11-8).

Partager cet article
Repost0
27 septembre 2011 2 27 /09 /septembre /2011 09:42
Le SPO Rouen veut confirmer

Pourtant amoindri par les absences d'Eric Varin et d'Alex Robinot, le SPOR n'a fait qu'une bouchée d'Auch lors de la première journée de Pro B. De quoi envisager sereinement le déplacement à Metz.

A Metz, Eric Varin, qui fait son retour, et ses partenaires tenteront de faire pencher la balance de leur côté (photo Stéphanie Jaume)

A Metz, Eric Varin, qui fait son retour, et ses partenaires tenteront de faire pencher la balance de leur côté (photo Stéphanie Jaume)

Qu'on se le dise, le SPO Rouen a de l'ambition. Pour leur deuxième saison à ce niveau, les Rouennais visent ouvertement une des trois premières places du championnat. La victoire inaugurale face à Auch (4-1) n'a fait que renforcer la confiance du groupe seinomarin et de son capitaine Guillaume Marais. « C'est un bon début, d'autant plus que nous étions privés de deux joueurs majeurs (Eric Varin et Alex Robinot) heureusement, Thomas Le Breton a été très bon. » Recruté durant l'intersaison, Le Breton a immédiatement fait taire les sceptiques et répondu aux attentes du staff rouennais, en remportant ses deux rencontres. « Ce n'est pas une surprise pour moi, poursuit Marais. C'est un joueur qui a des qualités même s'il doit encore s'améliorer. C'est un choix sportif que nous assumons, nous prenons des jeunes dans le but de les faire progresser. »

Rester en haut du tableau
Avec l'expérimenté Varin et le talentueux Marko Jevtovic comme mentors, la jeune garde du SPOR se sait bien entourée. « Le groupe est ambitieux, avec le talent qu'il y a dans cette équipe nous n'allons pas viser le maintien. Mais, pour rester dans le haut du tableau, il faut faire des résultats face à des équipes comme Metz. »
Le voyage des Rouennais en Lorraine s'annonce compliqué. Articulée autour du Polonais Filip Zymanski (n° 42) de Phillipe Saive (n° 61) et de l'ancien champion d'Europe cadet Andréa Landrieu (n° 205), la formation Messine a fière allure. Et comme les joueurs de Ludovic Rémy ont également réussi leur entame de championnat en ramenant le match nul de leur déplacement à Villeneuve (3-3) c'est une équipe en confiance qui attend le SPOR. De quoi rendre méfiant l'entraîneur Normand. « Metz aligne des joueurs talentueux. Nous irons donc là-bas pour ramener au moins le nul, afin de rester en haut du tableau. Eric Varin sera de retour, c'est un plus. Par contre Alex Robinot sera de nouveau absent. » Mais, contrairement aux saisons précédentes, l'absence d'un joueur n'affaiblira pas le niveau global de la formation rouennaise, preuve que quelque chose a changé au SPOR. « Nous avons un groupe plus homogène que l'année dernière, une équipe plus solide qui nous permet de viser plus haut. Maintenant, tout le monde sait qu'un match se joue souvent à très peu de chose. A nous de faire pencher la balance de notre côté », conclut Guillaume Marais.

Partager cet article
Repost0