Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'équipe 2013/2014

- Marko JEVTOVIC n°44 

- Eric VARIN n°60

- Jesus CANTERO n°67

 - Can AKKUZU n°112

Classement

 

 

Equipes

Points

1

TT Saint Louis

6

-

  SPO Rouen

6

-

St Denis US 93

6
 

4

Morez Haut Jura

5

5

Nantes TTCNA

4

6

Metz TT

4  

7

Roanne LNTT

3

8

Pontault USM TT

2

-

Nice Cavigal TT

2

-

ALCL Gd Quevilly

2

Billetterie Pro B

 

Tarifs saison 2011/2012 Pro B

Jeunes – 12 ans

2 euros

Adultes

3 euros

Adhérents SPO (à jour de cotisation)

gratuit

Abonnement : 8 matchs à domicile

20 euros

Tarif groupe « club »

1 place offerte pour 10 personnes

Horaires des rencontres

Le 10/09 SPO / Pontault à 19h3O

Le 17/09 Roanne / SPO

Le 22/10 SPO / Morez à 19h30

Le 29/10 St Denis / SPO

Le 05/11 SPO / Grand Quevilly à 19h30

Le 19/11 Nice / SPO

Le 10/12 SPO / Metz à 19h30

Le 17/12 SPO / Nantes à 19h30

Le 14/01 ST Louis / SPO

Le 28/01 Pontault / SPO

Le 04/02 SPO / Roanne à 19h30

Le 25/02 Morez / SPO

Le 04/03 SPO / St Denis à 19h30

Le 18/03 Grand Queville / SPO

Le 01/04 SPO / Nice à 19h30

Le 13/05 Metz / SPO

Le 27/05 Nantes / SPO

Le 03/06 SPO / St Louis à 19h30

Partenaires

thillard & duhamel

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

15 septembre 2011 4 15 /09 /septembre /2011 11:59
Ça commence bien

Sans Varin ni Robinot, malade et blessé, le SPO Rouen a parfaitement entamé sa deuxième saison en Pro B, mardi soir, en dominant Auch au gymnase Pélissier (4-1).

Avec deux points dans son escarcelle, Thomas Le Breton, nouveau venu au SPOR, a montré une soif de vaincre qui devrait compter cette saison (photo Jean-Marie Thuillier)

Avec deux points dans son escarcelle, Thomas Le Breton, nouveau venu au SPOR, a montré une soif de vaincre qui devrait compter cette saison (photo Jean-Marie Thuillier)

 

L'essentiel

Deux maillons essentiels du SPO Rouen manquaient à l'appel mardi, et Guillaume Marais s'était bien gardé de rendre l'information publique, craignant, comme il le fait lui-même en déplacement, que les joueurs de Auch jettent un coup d'œil dans la presse locale. Le premier, Eric Varin (n°57), est resté aux côtés de son entraîneur toute la soirée. Il souffre d'une toxoplasmose, mais est en phase de rétablissement. Il pourrait être du déplacement à Metz dans deux semaines. Le second, Alexandre Robinot (n°92), qui est resté en région parisienne mardi soir, a contracté une fracture de fatigue au pied et passe une IRM aujourd'hui. Lui aussi pourrait être remis sur pied, justement, pour le match à Metz.
Sans eux, et avec Julien Novarre (n°153), qui n'avait pas disputé le moindre match la saison dernière, le SPO Rouen a quand même facilement disposé de Auch (4-1), une équipe qui devrait jouer un peu mieux que le maintien cette saison. Les Rouennais se hissent d'entrée dans le premier tiers du championnat, en compagnie d'Argentan, Morez et d'Issy-les-Moulineaux.

Le tournant du match

22 h 05, mardi. La musique retentit dans un gymnase Pélissier qui n'a pas fait le plein (certainement l'effet Ligue des champions). Les spectateurs se lèvent et applaudissent Thomas Le Breton. Un démarrage express (8-1 dans le 1er set) et trois sets accrochés : le gaucher du SPOR vient de se débarrasser de Peter Musko, joueur hongrois qui a participé à la montée de Morez en Pro B la saison dernière, et qui a eu bien du mal, un peu plus tôt dans la soirée, à se défaire de Julien Novarre (trois sets à deux points d'écart). Le Breton et les spectateurs savent que ce troisième point est quasiment synonyme de victoire. D'ailleurs, Marko Jevtovic, qui avait déjà pas mal débroussaillé le terrain en dominant complètement le leader auscitain Loïc Bobilier lors du troisième match, a entériné ce succès dans la foulée, en dépit d'un premier set difficilement concédé par Sébastien Cailleau (16-14). Deux succès pour Jevtovic, pareil pour Le Breton.
« J'étais vachement crispé, car comme nous n'étions pas au complet, je me devais de remporter mes deux matches, a confié Le Breton en fin de soirée. J'étais déterminé à me battre sur tous les points, à ramener la balle même lorsque j'étais loin. Je n'ai pas eu de sautes de concentration et j'ai joué avec mes armes, notamment au service, que j'ai beaucoup varié. » En voilà un qui ne devrait pas avoir beaucoup de mal à se faire apprécier du côté de Pélissier !

La decla

Guillaume Marais (entraîneur du SPO Rouen) : « Tout s'est bien goupillé. Avec Eric (Varin), on avait réfléchi à l'ordre des joueurs (sur la feuille de match). Notre binôme a bien fonctionné. La rentrée de Thomas (Le Breton) a été positive. Ce n'était pas évident pour lui, mais il a bien assumé son rôle pour son premier match avec nous. Globalement, la soirée n'a pas été exceptionnelle, tout le monde doit encore se régler et il y avait pas mal de stress, mais c'est toujours bien de commencer une saison par une victoire. Quant à Julien (Novarre), il a fait un bon match. Il est tombé sur un bon Musko. J'ai aimé son attitude sur le banc. Pour lui, c'était un beau cadeau d'être là. C'est le joueur emblématique du club. »

 

R. F. Imprimer Recommander Wikio Facebook twitter digg
Partager cet article
Repost0
13 septembre 2011 2 13 /09 /septembre /2011 10:16
La jeunesse en force

Outsider surprise de Pro B la saison dernière, le SPO Rouen, qui débute ce soir face à Auch, compte s'affirmer avec une équipe rajeunie.

 

Après une belle saison l'an passé, le jeune Alexandre Robinot fera encore partie de la jeune classe rouennaise cette année (photo Stéphanie Jaume)

Après une belle saison l'an passé, le jeune Alexandre Robinot fera encore partie de la jeune classe rouennaise cette année (photo Stéphanie Jaume)

« On veut jouer les premiers rôles »
Il avait terminé sa première saison en Pro B un peu en queue de poisson, avec un leader, Marko Jevtovic, épuisé par des virus, un Guillaume Marais dans une position inédite et inconfortable d'entraîneur-joueur, et des espoirs un peu exotiques - mais pas complètement fous- d'accession s'évaporant à la défaveur d'une série noire de trois défaites contre Villeneuve, Issy-les-Moulineaux et Saint-Denis. A l'aube de sa deuxième saison à ce niveau, le SPO Rouen est à nouveau d'attaque pour jouer les trublions de service. Un rôle qu'il avait parfaitement endossé, un peu à la surprise générale et à la grande joie d'un des meilleurs publics de Pro B au gymnase Pélissier, la saison dernière, en terminant à une sympathique quatrième place. Et ces espoirs d'accession apparaissent aujourd'hui un peu plus légitimes.
« On est plus homogène, plus fort même je pense. On veut jouer les premiers rôles, et vivre la même saison que la dernière, être dans la même dynamique, être dans le coup du début à la fin…, explique ainsi l'entraîneur Guillaume Marais. Mais le championnat est aussi beaucoup plus relevé. Enormément de bons joueurs ont été recrutés par les clubs de Pro B. Issy-les-Moulineaux et Argentan se détachent pour jouer la montée, mais comme le championnat est homogène, il y aura des outsiders pour les titiller. Quant aux promus (NDLR : Morez et Fontenay), ils sont relativement bons, et Auch dispose d'une équipe de plus grande qualité. D'ailleurs, demain (ce soir), on ne sait pas à quoi s'attendre. »
L'explosion du jeune Alexandre Robinot (passé de n° 161 à n° 92), 16 ans cette année, a conforté le club rouennais dans son pari de la jeunesse. Un pari qu'il tente d'autant plus cette saison avec Thomas Le Breton (n° 66), le gaucher de 19 ans arrivé cet été d'Issy-les-Moulineaux, poussant le Sino-Français Li Yong, très peu utilisé les mois derniers, à aller trouver plus de temps de jeu dans le Pas-de-Calais, du côté de Berck, en N3. « Il souhaitait jouer en Pro B, ce qu'on ne pouvait pas lui promettre. Pour nous, il était 5e. Il a eu une meilleure proposition ailleurs je pense. Je lui souhaite de réussir là-bas, souligne Marais, avant de revenir sur le profil de son groupe. Cela va être plus difficile de faire la compo, mais plus facile de faire tourner dans la mesure où les quatre joueurs ont un bon niveau. Eric (Varin) est toujours aussi impliqué. Alexandre (Robinot) s'est amélioré, Thomas (Le Breton) c'est plus fort que Yong, et avec Marko (Jevtovic) qui s'entraîne bien, on peut espérer un niveau de jeu plus élevé. » En tout cas, on est bien curieux de voir ça.

 


Raphaël Ferber
SPO Rouen - Auch, ce soir A 19 h 30,
gymnase PElissier
 

SPO ROUEN : Marko Jevtovic (Ser, n° 47), Eric Varin (n° 57), Thomas Le Breton (n°66), Alexandre Robinot (n° 92).
AUCH : Loïc Bobillier (n°49), Peter Musko (n°63), Ji peng Xu (Chn, n°138)

Imprimer Recommander Wikio Facebook twitter digg
Partager cet article
Repost0
13 août 2011 6 13 /08 /août /2011 15:37
L'accession en Pro B la saison dernière a permis la réfection de l'éclairage de notre gymnase , ce dont tous les licenciés profitent aujourd'hui.

Notre première saison en Pro B a intéressé un nombreux public pongiste et non pongiste. Elle nous a permis de renforcer les partenariats privés et notre très bon début de saison nous a permis d'attirer des nouveaux partenaires.
Cette deuxième saison devra être dans la même lignée, afin de pouvoir suivre la progression sportive de nos jeunes joueurs.

Notre motivation pour jouer en Pro B est de tout mettre en oeuvre pour mettre nos joueurs dans les meilleures conditions, afin qu'ils progressent individuellement et « collectivement », et vivent ainsi une belle aventure sportive au cours de cette saison.

Si c'est le cas, ce sera un bel exemple pour nos équipes inférieures et une belle récompense pour les efforts entrepris par tous les dirigeants du club.

Dominique Fache

Photo --quipe1 saison 2011-2012

L'équipe de Pro B pour la saison 2011/2012 : LE BRETON Thomas, VARIN Eric, ROBINOT Alexandre, JEVTOVIC Marko. Coach : MARAIS Guillaume.

Partager cet article
Repost0
2 juin 2011 4 02 /06 /juin /2011 10:24
"Rouen sans forcer"

 

Pour leur dernier match de la saison, les Rouennais ont facilement dominé (4-1) une bien pâle équipe de Caen.

 

Alexandre ROBINOT-1Alexandre Robinot a logiquement dominé le Caennais Martin

 

C'est une équipe de Caen amoindrie par les absences qui se présente dans une salle Lenglen copieusement garnie à l'occasion du dernier match de la saison. Privés de leurs deux leaders Kazeem Nasiru (n°83) et Marcos Madrid (n° 89) les Bas-Normands ne se font guère d'illusions à l'entame de la rencontre.
Le premier match va confirmer leurs craintes. Marko Jevtovic sans forcer son talent, le numéro 1 local s'impose face au tout jeune Antoine Hachard en trois petites manches. La suite de la rencontre s'annonce pénible pour les visiteurs qui concèdent une deuxième défaite, Eric Varin prenant le dessus sur Jimmy Devaux, à l'issue d'un match des plus spectaculaires. « Je suis très content de cette sortie, d'autant plus que j'ai perdu le premier set et que du coup ça a été compliqué. Il y a eu du spectacle, c'était un match très ouvert, le public venu nombreux a dû apprécier. Je suis confiant pour la suite. » Impression confirmée par Alexandre Robinot qui écarte facilement l'inattendu Guillaume Martin, pour donner un avantage de trois points au SPOR à la pause.

Varin fatigué
Il ne reste plus qu'à conclure, Eric Varin se présente à la table, pour sa seconde opposition de la soirée. Malgré une entame de match réussie, le Rouennais, éprouvé par une saison harassante, doit finalement rendre les armes devant le prometteur junior caennais, Hachard. « C'était dur, il a bien joué, bien utilisé son coup droit, je suis ravi que la saison se termine car physiquement ça commence à devenir difficile pour moi. » Les visiteurs sauvent l'honneur mais s'inclinent finalement 4-1, Marko Jevtovic n'ayant aucune peine à se débarrasser de Martin dans le cinquième match, pour donner la victoire à Rouen. Un succès logique, qui confirme l'excellente saison des joueurs du SPOR et de son entraîneur Guillaume Marais : « C'est une belle victoire même si c'était un match sans enjeu puisqu'on était sûr de se maintenir et Caen condamné à descendre. Mais nous voulions terminer par une victoire, pour conclure sur une bonne note cette belle saison ».

A Rouen, SPO Rouen bat TTC Caen

4 A 1
Jevtovic (SPOR N°43) bat Hachard (TTCC N° 149) 11-7, 11-6, 11-9 ; Varin (SPOR N°48) bat Devaux (TTCC N°130) 9-11, 11-8, 11-7, 11-9 ; Robinot (SPOR) bat Martin (TTCC N°242) 11-5, 11-9, 11-6 ; Hachard (TTCC N°149) bat Varin (SPOR N°48) 7-11, 12-10, 7-11, 11-8, 11-9 ; Jevtovic (SPOR N°43) bat Martin (TTCC N°242) 11-9, 11-7, 11-7.

Partager cet article
Repost0
31 mai 2011 2 31 /05 /mai /2011 09:14
«Gagner le match retour»

 

Dernier match des Rouennais ce soir qui affrontent les Caennais, lanterne rouge. Le président Dominique Fache souhaite offrir au public une victoire.

Après deux défaites à domicile, Dominique Fache espère un succès

Après deux défaites à domicile, Dominique Fache espère un succès

Pour son dernier match de la saison, le SPO Rouen a bien l'intention de faire mordre la poussière à Caen. Dominique Fache, le président du club rouennais, veut finir le championnat sur une bonne note.

Comment abordez-vous cette dernière rencontre face à Caen?
Dominique Fache: «Ce sera une grande fête. Nous attendons pour cette rencontre plus de 350 collégiens qui participent au championnat de France UNSS. Il y aura donc beaucoup de monde dans la salle pour notre dernier match de la saison. Outre le public, il nous faut gagner ce match pour finir quatrième.»

Vous aviez été contraint au nul lors du match aller (3-3). Cette contre-performance est-elle digérée?
«Nous étions rentrés déçus de notre déplacement à Caen, ce nul nous coûte sans doute une place sur le podium. Il est donc important de gagner le match retour, même si ça n'effacera pas le mauvais résultat que nous avions obtenu là-bas. De plus, nous restons sur deux défaites consécutives à domicile, un succès permettrait de nous réconcilier avec notre public.»

Dans cette perspective, les récents résultats d'Alexandre Robinot doivent vous pousser à l'optimisme?
«Effectivement, Alexandre a été jusqu'en quart de finale des championnats de France seniors et juniors, en individuel. C'est assurément la grosse satisfaction de la saison. Lorsque nous sommes allés le chercher, certains nous ont pris pour des fous, mais au final c'est une réussite. A 15 ans, c'est le plus jeune joueur de Pro B, il en est à 50% de victoires, ce qui, à cet âge, est un résultat remarquable.»

De quoi envisager la saison prochaine avec sérénité?
«Oui, nous avons fait resigner Alexandre Robinot, Marko Jevtovic ainsi qu'Eric Varin. Nous avons également choisi de recruter Thomas Le Breton, qui était le numéro4 de l'équipe d'Issy-les-Moulineaux cette année. Toutefois, il est encore un peu tôt pour annoncer des objectifs pour la saison à venir.»

Pourtant, l'équipe a déjà fière allure, une montée en Pro A n'est-elle pas envisageable?
«Il nous faut d'abord pérenniser l'équipe en Pro B, ensuite cela dépendra beaucoup de l'évolution d'Alexandre Robinot. S'il parvient à devenir numéro1 de notre équipe cela signifiera que son niveau de jeu aura encore augmenté. A partir de là, une place sur le podium sera envisageable.»

SPO Rouen - TTC Caen, ce soir à 20h, salle Suzanne-Lenglen.

Partager cet article
Repost0
23 mai 2011 1 23 /05 /mai /2011 17:19

Les championnats de France ont pris fin dimanche soir. Alexandre s'est incliné 4/1 face à Mattenet Adrien en quart de finale.

 

Voici le communiqué de presse de la FFTT paru avant son 1/4 de finale face à Mattenet : Le Robinot show

Partager cet article
Repost0
21 mai 2011 6 21 /05 /mai /2011 20:06

En double, la journée a été fatale pour les deux Rouennais engagés. La paire Varin n°48 / Mirault n°39 , s'incline en 1/4 face à Legout n°8 / Martinez n°14, 3/1. La journée avait pourtant bien commencée avec leur victoire 3/0 en 1/8ème de finale face à Boudjadja n°124 / Desprès n°53.

La paire Robinot A. n°139 / Angles n°174 est éliminée en 1/8ème de finale par Robinot Q. n°52 / Gauzy S. n°56, 3/1.

 

En simple, Yong n°90 affrontait Christophe Legout n°8, il s'incline 4/0 en 1/16ème de finale. Eric n°48 chute lui aussi en 1/16ème face à  Damien Provost n°80 par 4/0. Alexandre n°139 rencontrait Bahuaud Jérome n°50, il s'offre une place en 1/8ème en gagant 4/0. Il jouait ensuite face à Xu Gang n°67, qu'il avait déjà battu mardi soir à Auch 3/0, il s'impose de nouveau 4/3. Alexandre est le dernier Rouennais en lice, en quart il rencontrera demain à 10h40 la tête de série n°1 Adrien Mattenet n°6.

 

DSC02863

Partager cet article
Repost0
20 mai 2011 5 20 /05 /mai /2011 22:47

Les trois rouennais engagés ce weekend aux championnats de France seniors, ont passé une belle première journée.

En simple, Alexandre Robinot (n°139 fftt) termine premier de sa poule avec deux victoires sur :

- Ibrahima Diaw (n°84)

- Mehdi Bouloussa (n°238)

En 16ème de finale il sera opposé à Jérôme Bahuaud (n°50).

 

Yong Li (n°90) est également sorti vainqueur de sa poule avec deux victoires :

- Jimmy Devaux (n°130)

- Nolwen Brosson (n°285)

En 16ème de finale il affrontera Christophe Legout (n°8).

 

Eric Varin (n°48) fait partie des 16 têtes de série. Il commencera son championnat demain contre Damien Provost (n°80).

 

En double, Alexandre associé à Enzo Angles (n°174), a battu la paire Debruyères (n°87)/Gaudelas (n°112).

En huitième, il rencontrera son frère Quentin (n°52) et Simon Gauzy (n°56).

 

Eric associé à Cédric Mirault (n°39), a battu Dairon (n°231)/Diaw (n°84). Il rencontrera au prochain tour Boudjadja (n°124) et Despres (n°53).

 

 

 

Partager cet article
Repost0
20 mai 2011 5 20 /05 /mai /2011 11:37
Leurs chances à Arras

 

La 81e édition des championnats de France de tennis de table a lieu ce week-end à Arras. Avec huit pongistes en lice, les clubs du SPO Rouen et de l'ALCL Grand-Quevilly y seront particulièrement bien représentés. Pourtant, seul Florian Merrien semble en mesure de ramener le titre national à son club.

le FAVORI

Florian Merrien (ALCL)
Champion olympique et champion du monde par équipes handisport, c'est le seul qui semble en mesure d'accéder à la plus haute marche du podium. Son service figure parmi les meilleurs du monde et son jeu, tout en percussion, a déjà fait ses preuves au niveau international.

les PRETENDANTS

Eric Varin (SPO Rouen)
« Une place en quart de finale serait une grosse performance, j'y vais surtout pour prendre du plaisir. » L'expérimenté chef de fil rouennais classé parmi les seize têtes de série à Arras connaît ses limites et mise plutôt sur le double pour ramener quelque chose de son voyage dans le Nord. « Avec Cédric Mirault, nous espérons bien finir sur le podium. »
Audrey Mattenet (ALCL)
Quart de finaliste en 2010, elle a l'expérience de ce genre de compétition. Son jeu très risqué permet aussi bien, de renverser les situations les plus compromises, que de perdre le fil des rencontres qu'elles semblent maîtriser.
Cédric Mirault (ALCL)
Le numéro 39 français peut « viser une place en quart de finale », selon Guillaume Liot son entraîneur. Egalement tête de série, Cédric Mirault est un des meilleurs français sur les premiers échanges, coup droit et service sont ses armes favorites.

l'OUTSIDER

Stéphanie Loeuillette (ALCL)
Revenue à la compétition seulement depuis quelques semaines, le manque de rythme risque de lui être préjudiciable. Même si elle reste sur une belle victoire en championnat de France par équipe, une place en 8e de finale demeure hypothétique.

LES BONNES SURPRISES

Li Yong (SPO Rouen)
Un mystère, capable de se sublimer face à des joueurs mieux classés que lui, il est aussi capable de déjouer complètement contre des adversaires de bas de tableau. Ses chances de passer la phase de poule semblent limitées.

Alexandre Robinot (SPO Rouen)
15 ans, junior surclassé, il ira à Arras pour apprendre. L'insouciance peut jouer en sa faveur ponctuellement, mais sur plusieurs matches cela ne suffira pas. Egalement engagé dans la catégorie junior, il pourra cette fois envisager de se distinguer

Chloé Martial (ALCL)
15 ans, cadette surclassée, à l'instar de Robinot ces championnats lui serviront de galop d'essai. Son inexpérience paraît rédhibitoire à ce niveau de compétition, une bonne surprise n'est toutefois pas à exclure.

Championnats de France seniors, à partir d'aujourd'hui jusqu'à dimanche à la Halle des sports Richard Tételin d'Arras.

Début des qualifications ce matin à partir de 10 h. Entrée en lice des seize têtes de série demain à partir de 11 h 10.

Partager cet article
Repost0
19 mai 2011 4 19 /05 /mai /2011 18:10
« Tout s'est arrangé »

 

Finalement, le SPO Rouen n'a pas fait le voyage à Auch pour rien. La menace d'une défaite par forfait lié à la présence sur la feuille de match d'un joueur non-qualifié pour la Pro B, en l'occurrence Guillaume Marais, s'est dissipée quelques heures avant que l'avion des Haut-Normands ne décolle pour le Gers (cloué au lit en Serbie, Marko Jevtovic (n°43) a dû renoncer à ce match, et ni Li Yong (n°90) ni Julien Novarre (n°125) n'étaient sélectionnables, puisque tous deux « brûlés » pour avoir disputé les play-offs avec l'équipe réserve). Le nul obtenu par le SPO Rouen mardi soir à Auch (3-3) compte donc bel et bien, puisque l'entraîneur, exceptionnellement joueur, a obtenu de la fédération (FFTT) une dérogation pour raison médicale.
Guillaume Marais savoure donc ce résultat inespéré : « C'est un bel exploit que les gars ont réussi à eux deux. Ils ont eu les crocs, même s'ils savaient qu'ils partaient logiquement avec deux défaites (NDLR : les siennes). Il n'y a pas beaucoup de joueurs qui en auraient fait autant. Eric (Varin) a régalé le public, il a sorti deux gros matches et a su arracher le nul sous la pression, car on savait que mon dernier match était perdu d'avance. Je suis aussi content de la « perf » d'Alex (Robinot, contre Xu Gang), même s'il avait les moyens de prendre les deux points. Toutes nos galères se sont finalement arrangées ! »
Quant à Marko Jevtovic, il se remet d'une intoxication alimentaire. « Il nous a appelés dès la fin du match, comme Li Yong. Il était très content de notre résultat. Il souffre d'un virus stomacal, et est traité par des injections d'antibiotiques matin et soir. Il est fatigué et doit encore passer des examens. Il s'agit vraisemblablement d'une grosse intoxication alimentaire. Mais il devrait être avec nous dans deux semaines pour le dernier match de la saison, face à Caen. »
A AUCH, SPO ROUEN ET AUCH 3 sets a 3

Varin (SPOR, n°47) bat Brossier (Auch, n°101) 3 sets à 1 (7-11, 11-9, 11-5, 11-8) ; Robinot (SPOR, n°139) bat Xu Gang (Auch, n°67) 3 sets à 1 (11-6, 11-13, 13-11, 11-7) ; Angles (Auch, n°174) bat Marais (SPOR) 3 sets à 0 (11-6, 11-3, 11-7) ; Brossier bat Robinot 3 sets à 0 (12-10, 12-10, 12-10) ; Varin bat Angles 3 sets à 1 (10-12, 11-8, 11-6, 11-6) ; Xu Gang bat Marais 3 sets à 1 (9-11, 11-4, 11-3, 11-5)

Partager cet article
Repost0